Respectable Loge Mozart et Voltaire

Mozart et Voltaire deux Franc-Maçon illustres

Pourquoi devient-on Franc-Maçon? A quoi travaille la Franc-Maçonnerie?

La Respectable Loge Mozart et Voltaire a été fondée à l’Orient de Genève le 18 mai 1967, il y a plus de 50 ans.

L’idée qui a présidé à sa création était, et est toujours, de promouvoir le Rite Français au sein de la Franc-Maçonnerie suisse. Elle a été la première loge suisse à pratiquer ce Rite, à la fois le plus laïc et le plus fidèle aux plus anciens textes maçonniques connus.

La Respectable Loge Mozart et Voltaire est l’une des trois Loges fondatrices du Grand Orient de Suisse.

Si tu diffères de moi, mon Frère,
loin de me léser, tu m’enrichis

St Exupéry
GOS

Actualités et Conférences publiques

voir plus…

Lettre d’information

Suivre nos actualités et assister à nos conférences publiques est un bon moyen de nouer un premier contact avec la Franc-Maçonnerie. Inscrivez-vous à notre lettre d’information pour être tenu au courant de nos travaux.

3 minutes pour comprendre
la Franc-Maçonnerie en vidéo

Trois minutes pour comprendre la franc-maçonnerie

source: Grand Orient de Suisse

Lire également: Questions fréquentes

Exemples de travaux de la Loge Mozart et Voltaire

voir plus…

Et si vous deveniez Franc-Maçon ?

Si vous aimez la formule « Si le silence est plus important que ce que tu as à dire, alors tais-toi » et que vous l’appliquez dans votre vie, alors vous êtes peut-être un Franc-Maçon « sans tablier », c’est à dire que vous en avez les principaux traits, sans en avoir le costume.

Si, dans une conversation, vous n’essayez pas à tout prix d’avoir raison et que vous relativisez vos connaissances,

Si, progressivement, vous découvrez la richesse de personnes qui vous auraient laissé indifférent dans un autre contexte,

Si la Liberté, l’Égalité et la Fraternité ont un vrai sens pour vous,

Si vous aimez l’humour et débattre de tous les sujets imaginables,

Si vous croyez vraiment que l’Homme est perfectible et que l’art de se perfectionner peut se cultiver,

Alors la vie maçonnique dans notre Loge pourrait vous plaire.

Être Franc-Maçon: article premier de notre Constitution

« La Franc-Maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour but la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité; elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité.

Elle a pour principes la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même, la liberté absolue de conscience.

Considérant les conceptions métaphysiques comme étant du domaine exclusif de l’appréciation individuelle de ses membres, elle se refuse à toute affirmation dogmatique.

La Franc-Maçonnerie a pour devise: Liberté, Égalité, Fraternité. »

Crédit photo: Jez Timms

Éclairage sur la Franc-Maçonnerie à Genève

Une brève Histoire de la Loge Mozart et Voltaire où se mêlent activités créatrices et de réflexion

Cinq textes laissent passer un trait de lumière sur la Franc-Maçonnerie: pourquoi Mozart, pourquoi Voltaire et pourquoi les deux ensemble, la Liberté fondement de la Franc-Maçonnerie, la méthode maçonnique et l’Art de bâtir, le « secret » maçonnique, la fraternité maçonnique, la Franc-Maçonnerie adogmatique, le citoyen Franc-Maçon…

Le site du Grand Orient de Suisse et les Cahiers Bleus, revue des Francs-Maçons du Grand Orient de Suisse, sont une source inépuisable d’informations sur la Franc-Maçonnerie

Crédit photo: Mark Autumns

Le « Secret » des Francs-Maçons enfin révélé

Crédit photo: Stefan Steinbaauer

L’épithète de société « secrète » est souvent attribuée à la Franc-Maçonnerie et c’est une injustice qui est commise alors que tant d’ouvrages en libre accès lui sont consacrés.

Alors pourquoi parle-t-on de « secret » maçonnique ? Nous le révélons ici.

Le Rite Français

Le Rite Français trouve ses fondements en Angleterre au début des années 1700. Il est fidèle aux plus anciens textes maçonniques connus.

Tablier de Maître au Rite Français

La loge Mozart et Voltaire pratique le Rite Français dit Groussier, considéré comme le plus laïc des rites français.

Les rites et rituels en Franc-Maçonnerie ont connu plusieurs évolutions et le lecteur trouvera de nombreux ouvrages à ce sujet. Les Cahiers Bleus du Grand Orient de Suisse ont publié un bref historique que nous vous proposons de lire ici.

Les activités d’une Loge en Franc-Maçonnerie

Une Loge maçonnique a essentiellement deux activités.

La première, rituelle, consiste à initier de nouveaux Apprentis Francs-Maçons, à les promouvoir au grade de Compagnon et à les élever à la Maîtrise.

La seconde a pour objet l’éducation et le perfectionnement moral et spirituel de chacun de ses membres par des méthodes prônées par la Franc-Maçonnerie.

Ces méthodes s’inspirent de l’Art et des outils des bâtisseurs de cathédrale pour construire le Temple symbolique, c’est-à-dire un Homme meilleur et une Société plus juste.

Les Francs-Maçons se réunissent lors de ce que nous appelons des Tenues.

Cela prend la forme d’une conférence donnée par un orateur, Franc-Maçon ou non.

En Franc-Maçonnerie, le texte de la conférence se nomme planche, d’où le verbe « plancher » passé depuis dans le langage courant.

Après la lecture, un débat s’instaure autour du thème du jour. La prise de parole y est organisée selon un rituel très ancien et précis pour que chacun puisse s’exprimer et écouter. La tolérance règne afin que les idées circulent en toute liberté.

Enfin, nous clôturons nos travaux et les échanges se poursuivent lors d’une collation fraternelle appelée agapes.

Quelques questions que l’on nous pose souvent

Y a-t-il un secret maçonnique?

L’épithète de société « secrète » est souvent attribuée à la Franc-Maçonnerie et c’est une injustice qui est commise alors que tant d’ouvrages et d’articles en libre accès lui sont consacrés.

La Franc-Maçonnerie est certes une société discrète, mais certainement pas secrète.

Alors pourquoi parle-t-on de « secret » maçonnique ? Nous l’expliquons ici.

La Franc-Maçonnerie est-elle une secte?

On dit souvent des sectes qu’il est facile d’y entrer et difficile d’en sortir. La Franc-Maçonnerie, c’est exactement l’inverse, difficile d’y entrer, très facile d’en sortir.

Ce n’est pas pour rien que La Liberté est une des valeurs centrales et fondatrices de la Franc-Maçonnerie (Franc signifie Libre, comme dans Free Massons en anglais).

La Liberté inclut bien sûr la liberté de penser, la liberté de choisir sa propre voie spirituelle, la liberté de croire ou de ne pas croire. Notre Constitution précise « Considérant les conceptions métaphysiques comme étant du domaine exclusif de l’appréciation individuelle de ses membres, la Franc-Maçonnerie se refuse à toute affirmation dogmatique ».

C’est donc peu dire que nous n’avons rien à voir avec une secte.

La Franc-Maçonnerie veut-elle influencer la Société?

Nous débutons toujours nos Tenues en rappelant l’article premier de notre Constitution: « La Franc-Maçonnerie travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité. Notre devise est Liberté, Égalité, Fraternité ».

Si nous voulons rendre le Monde meilleur, si nous voulons le rendre plus fraternel, nous devons améliorer l’Homme qui le constitue. C’est pourquoi l’élévation spirituelle compte pour une part très importante de nos travaux en Loge.

« Cultivons notre jardin » écrivait Voltaire dans son Candide. Cette formule est toute symbolique. Elle signifie que toute amélioration commence par soi-même, mais pour Voltaire, notre jardin, c’est aussi le Monde. Et il appartient aux Hommes d’y semer et d’y travailler au progrès.

Car si nous voulons élever l’Homme, nous devons reconnaître qu’il est aussi le produit de la Société. La Société fixe le cadre dans lequel l’Homme se développe et en cela elle le conditionne, en particulier par ses lois, son système scolaire et son organisation politique, dont découle sa culture. L’Homme ne peut être ni plus libre, ni plus juste, que la société dans laquelle il vit.
Ce débat « Est-ce la Société qui fait l’Homme ou est-ce l’inverse » est très ancien. Nous Francs-Maçons ne cherchons donc pas à le résoudre, mais nous le dépassons en travaillant sur les deux plans. Nous travaillons au progrès de l’Homme ET de la Société.

En revanche, la Franc-Maçonnerie exclut tout débat politique de ses travaux. Elle n’est pas un syndicat ou un parti, ni ne cherchera à les influencer, et elle s’engage à respecter les lois du pays. Elle est davantage un laboratoire (labor-travailler et oratoire-parler) où s’expriment librement toutes les idées qui traversent la société. Les Francs-Maçons y réfléchissent avec un sens élevé de la Morale et de l’Éthique, en cherchant à unir les contraires (le chiffre 3 est pour nous d’une très grande importance) et en se projetant dans le temps long, ou, pour être plus précis, dans l’absence de temps, c’est-à-dire sans se donner d’échéance. Ces idées travaillées en Loge peuvent semer des graines qui germeront, un jour, ou pas, en société.

Les Francs-Maçons ne font pas de politique en Loge, mais, en citoyens éclairés et conscients, ils peuvent débattre de la très noble politeia, au sens grec de la vie de la Cité:  « Nos membres, cherchant à atteindre un plus haut degré de sagesse, peuvent, par leurs suggestions, aider la société à reconnaître ses erreurs passagères et à les corriger. »

Nous vous invitons à lire ce texte qui rappelle nos engagements et pourquoi vivre dans une société libre est important pour nous.

Enfin, ces planches illustrent le type de réflexion sur la Société que nous pouvons avoir en Loge: Intelligence Artificielle, Droits de l’Homme, Hautes valeurs morales ou La Lumière qui nous guide vers un monde meilleur.

En quoi la Loge Mozart et Voltaire se distingue-t-elle d’autres Loges?

Il est difficile de parler de la culture propre de notre Loge, il faut la vivre. Mais nous avons rédigé un petit texte qui parle de nous. Lire quelques-uns de nos travaux ou notre Histoire peut aussi aider à nous connaître.

Sur le plan maçonnique plus « formel », notre Loge possède 3 spécificités qu’il convient de mentionner.

Tout d’abord, elle pratique le Rite Français et fut même la première Loge à introduire ce Rite en Suisse. C’est le Rite le plus fidèle aux plus anciens textes maçonniques connus; le plus laïc et adogmatique aussi. Il prône la plus absolue liberté de conscience. Lisez ce texte pour en apprendre plus sur notre Rite.

Ensuite, la Loge Mozart et Voltaire n’initie que des hommes. En revanche, elle accueille dans ses Tenues des Frères et Sœurs de tous horizons et de toutes obédiences maçonniques.

Pour finir, notre Loge relève du courant de la Franc-Maçonnerie dit libéral, qui a fondé notamment le Grand Orient de Suisse ou le Grand Orient de France. Nous n’excluons aucun Frère ou Sœur Franc-Maçon et cherchons au contraire à les réunir tous dans une fraternité universelle. Nous nous refusons à tout dogmatisme. Dans le domaine spirituel ou religieux, chacun est libre de ses convictions métaphysiques, sans en imposer aucune et en les respectant toutes.

C’est quoi la Franc-Maçonnerie Libérale ?

La Franc-Maçonnerie libérale, à laquelle appartient le Grand Orient de Suisse et la Loge Mozart et Voltaire, se distingue d’autres courants maçonniques par le fait que nous respectons une liberté absolue de conscience.

Dans la pratique, cela veut dire que nous n’imposons aucun « livre de la foi sacrée » particulier; nous reconnaissons pour Maçon toute personne normalement initiée; tout Frère, ou Sœur, de quelque obédience que ce soit, est reçu chez nous ès qualité; nous sommes des Maçons libres dans des Loges libres, groupées en fédé­ration de loges et non au sein d’obédiences centralisatrices exerçant des pouvoirs régulateurs contraignants.

Dans cet esprit, personne, ni profane, ni Frère, n’est obligé de partager notre conception, mais personne non plus n’est en droit de nous l’interdire.

L’Histoire de la fondation de notre Loge en 1967 et de notre obédience pourra vous éclairer sur notre approche.

La Franc-Maçonnerie est-elle une religion? Accepte-t-elle ou rejette-t-elle Dieu?

La Franc-Maçonnerie n’est pas une religion au sens de croyance en un ou plusieurs Dieu, ou en une vérité révélée. Mais on peut parler d’une foi maçonnique: nous croyons qu’il existe un Art pour bâtir un Monde meilleur et qu’il est possible de cultiver cet Art.

Son but final étant la construction de ce Monde meilleur, la Franc-Maçonnerie est universelle par sa philosophie. Elle se propose de réunir tous les Hommes de bonne volonté qui sont encore capables de cette foi.

En fonction de quoi la Franc-Maçon­nerie libérale rejette tout dogmatisme. Pour le Franc-Maçon libéral, toute recherche de Vérité sincère et honnête, qu’elle s’approche de la découverte ou du refus de Dieu, ou de toute autre spiritualité, est à respecter. Chacun est libre de ses convictions métaphysiques, sans en imposer aucune et en les respectant toutes.

Accueillez-vous des femmes?

Notre Loge n’initie que des Hommes. Toutefois, après leur initiation, nos Sœurs peuvent venir enrichir nos travaux quand elles le veulent.

Si une femme souhaite être initiée, elle peut s’adresser à plusieurs obédiences mixtes ou féminines (par exemple la Fédération mixte du Droit Humain ou la Grande Loge Féminine de Suisse).

Franc-Maçonnerie masculine, féminine ou mixte, chacun peut ainsi trouver ce qui lui correspond le mieux.

Notre Loge, par son nom même, se revendique de Mozart. Notre attachement à nos Sœurs Francs-Maçons est bien illustré par un passage du dernier acte de l’opéra maçonnique de Mozart « La Flûte enchantée »: Une femme qui ne craint ni la nuit, ni la mort, est digne d’être initiée.

Qu’est-ce que le Rite Français?

Un Rite en Franc-Maçonnerie désigne la manière dont se déroule nos Tenues.

Le Rite Français trouve ses fondements en Angleterre au début des années 1700. Il est fidèle aux plus anciens textes maçonniques connus.

La loge Mozart et Voltaire pratique le Rite Français dit Groussier, considéré comme le plus laïc des rites français.

Pour plus d’informations sur les rites en Franc-Maçonnerie, nous vous invitons à lire cette page.

Rite français

Pourquoi les Francs-Maçons se disent-ils Frères (ou Sœurs)?

Les maçons s’appellent « Frères ». Mais la fraternité maçonnique n’est pas comme les autres. Elle ne peut s’assimiler à la fraternité d’armes d’anciens combattants ou à l’amitié qui lie les membres d’un club de boules. Elle a ses racines dans la conviction que l’Homme est capable de pureté de sentiments.

Par l’appellation de « Frère », on s’adresse au cœur de l’homme. En recevant cette appellation, on subit une mise en condition inhabituelle et forte: réintégrer notre humanité globale en dépit des conditionnements qui se sont stratifiés tout au long d’une vie.

Comment se déroule une Tenue? Qu’y fait-on?

Une Loge maçonnique a essentiellement deux activités.

La première, rituelle, consiste à initier de nouveaux Apprentis Francs-Maçons, à les promouvoir au grade de Compagnon et à les élever à la Maîtrise.

La seconde a pour objet l’éducation et le perfectionnement moral et spirituel de chacun de ses membres par des méthodes prônées par la Franc-Maçonnerie.

Les Francs-Maçons se réunissent lors de ce que nous appelons des Tenues, dont nous avons sommairement décrit le déroulement.

Pour vous faire une idée de ce à quoi nous travaillons, nous avons publié quelques-unes de nos planches (le texte de nos conférences). Elles sont issues pour l’essentiel de nos Tenues Blanches Ouvertes. Ces Tenues sont dites ouvertes, car elles peuvent accueillir des non-maçons. Si vous avez pris des premiers contacts avec nous, vous pourriez demander à être invités à l’une de ces Tenues ouvertes pour venir vous rendre compte par vous-mêmes.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités et en particulier le calendrier de nos travaux pour vous faire une idée des sujets variés dont nous débattons.

Pourquoi avoir associé ces deux personnages illustres Mozart et Voltaire pour tracer le nom de votre Atelier?

Mozart et Voltaire illustrent bien les valeurs chères aux 7 Frères qui ont fondé notre Loge il y a plus de 50 ans, le 18 mai 1967. Ils nous inspirent de leur exemple, comme un programme.

Voltaire est entré en Franc-maçonnerie quelques mois à peine avant sa mort, le 7 avril 1778, il avait alors 84 ans. Sa vie était derrière lui, ses chefs-d’œuvre aussi. Il avait pu dire sa façon de penser « à ces messieurs de Genève »: La République de Genève est une petite ruche où l’envie fait distiller plus de fiel que de miel.

Mozart était plus jeune, mais déjà célèbre. Il est entré en Maçonnerie à 28 ans, le 14 décembre 1784. Ses chefs d’œuvre viennent ensuite. Il est indiscutable que la Franc-Maçonnerie a eu une grande influence sur Mozart. Ce sera « Don Juan », une réflexion tragique sur un monde neuf, « Les Noces de Figaro », un opéra où il sent monter les revendications de la Révolution, « Cosi Fan Tutte », une critique bouffonne d’une société et d’une humanité frivole. Et enfin Mozart livrera un vibrant hommage à la Franc-Maçonnerie avec « La Flûte Enchantée », son opéra maçonnique, représenté pour la première fois le 30 septembre 1791, six semaines avant sa mort.

De Mozart et Voltaire, nous voulons suivre l’exemple d’une parole libre et du progrès de l’Homme et de la Société. Comme Mozart et Voltaire, dont la vie était déjà accomplie, personne ne viendra chercher en Loge les honneurs que la vie leur a refusés. Nous voulons accueillir des hommes qui puissent partager la satisfaction que leur apporte leur métier, leur famille et leur vie profane.

L’un de nos fondateurs l’a très bien décrit dans sa Planche d’inauguration de notre Atelier.

Pourquoi parle-t-on de méthode maçonnique et quel est le rôle des symboles dans cette méthode?

Le message maçonnique est destiné au cœur de l’Homme, le cœur de la Vie même, avec sa quantité de mystère. Si le message était exprimé en langage courant, il viendrait à l’Homme par la seule voie de l’intellect, il serait banalisé comme une poésie traduite en prose. Sa résonance créatrice, l’unique qui sache passer à travers le mystère du cœur de l’Homme, serait dispersée.

C’est pourquoi la méthode maçonnique fait appel aux symboles, notamment liés aux outils du métier de bâtisseur, tels l’équerre, le compas ou la règle. Ils remontent à la nuit des temps. Chaque symbole est un contenant dont le contenu est à extraire et à assimiler proportionnellement à l’effort et à la réceptivité personnelle de chacun.

Nous avons consacré quelques textes à ce sujet, notamment la méthode maçonnique ou Liberté chérie, une Loge entre espoir et désespoir d’une vie meilleure.

Nous vous remercions pour votre visite. Si vous avez encore deux minutes, accepteriez-vous de répondre à un bref sondage anonyme pour nous aider à mieux comprendre les attentes de nos visiteurs?

Vous appréciez ce site et les informations que nous partageons? Faites-le savoir en laissant un avis sur notre fiche Google.

Politique de confidentialité

Cher Visiteur, Chère Visiteuse,

Nous aimerions avoir votre avis sur notre site.

Pourriez-vous consacrer une minute à répondre anonymement à quelques questions?

Merci beaucoup.