Le « secret » maçonnique enfin révélé

 

opened secret door inside library

La Franc-Maçonnerie n’est pas une « société secrète » à proprement parler et encore moins une secte.

On dit souvent des sectes qu’il est facile d’y entrer et difficile d’en sortir.

La Franc-Maçonnerie en est l’exact opposé: les us et coutumes pour y entrer sont exigeantes, mais pas du tout impossibles, et rien ne nous retient d’en sortir, la Liberté étant une des valeurs centrales et fondatrices de la Franc-Maçonnerie (Franc signifie Libre, comme dans Free Massons en anglais).

Si l’épithète de société secrète est encore si souvent attribué à la Franc-Maçonnerie, et c’est une injustice qui est commise, alors que journaux, radio et télévision lui consacrent de larges articles et émissions et que les ouvrages la concernant sont vendus dans toutes les librairies ou accessibles gratuitement sur Internet (y vérifier toutefois la qualité des sources), c’est qu’elle entoure ses membres et ses travaux de la discrétion sans laquelle son action s’apparenterait â une activité profane.

Crédit photo: image libre sur Unsplash

Vu sous cet angle, le « secret » maçonnique se situe sur deux plans.

Le premier, c’est le secret qui entoure les discussions en loge, secret qui permet à chacun de s’exprimer en toute liberté d’esprit, en dehors de toute contingence extérieure telle que professionnelle, sociale, politique, confessionnelle, en sachant que les propos tenus ne franchiront jamais l’enceinte du temple.

Le second, c’est ce qu’on pourrait appeler le « secret de fabrication », qui a toujours fait penser à ceux qui étudiaient la Maçonnerie de l’extérieur qu’on leur « cachait quelque chose » !

On ne cache rien. Mais si on observe de l’extérieur, on ne peut pas vivre ce qui se passe à l’intérieur. Or, c’est l’influence progressive de l’expérience de la méthode maçonnique sur l’individu, sa transformation intérieure selon un chemin qui lui est nécessairement propre, qui fait que, même lorsqu’on a lu et approfondi tous les aspects de la Maçonnerie, on n’ « est » vraiment Franc-Maçon qu’à la condition d’avoir participé assidûment au travail et à la vie de la loge.

Pour ce qui est du « secret » c’est vraiment tout, promesse de Franc-Maçon pour qui comptent les hautes valeurs morales et l’éthique.


Texte extrait et actualisé à partir de la brochure « A tout homme libre et de bonnes mœurs » éditée par Mozart et Voltaire, décembre 1976.

La fraternité maçonnique, la Franc-Maçonnerie libérale et adogmatique, le citoyen maçon, sont quelques-uns des principes de la Franc-Maçonnerie mis en lumière dans cette suite… Lire la suite